Publié le

Le Peeling

 

Cette technique consiste à appliquer une substance chimique sur la peau. Celle ci va provoquer une régénération cutanée contrôlée. L’action du peeling va favoriser l’élimination des couches externes de la peau et stimuler la couche basale afin d’améliorer globalement la qualité de la peau. Le peeling traite les altérations cutanées , ridules, rides, acné, tâches, vergetures et imperfections.  

Littéralement, le mot peeling signifie peler ou décaper.
En dermocosmétique, il s’agit d’un procédé qui produit une
rénovation cellulaire accélérée des couches de la peau ayant pour
but le nettoyage, la nutrition, l’hydratation, l’astringence, la
diminution des effets du vieillissement, l’action anti-sébum, la
dépigmentation, etc…
Le peeling est considéré aujourd’hui comme une bonne
option, peu invasive, qui aide à garder une peau saine,
cosmétiquement belle, et qui retarde les effets du vieillissement.
Son utilisation n’est pas limitée à un simple traitement, il s’utilise
également comme complément ou étape basique d’autres procédés
dermocosmétiques, comme la microdermabrasion, le microneedling,
les comblements cutanés, etc.
Selon la profondeur d’action de la substance utilisée, le peeling peut
être:
– Superficiel: il produit une destruction de la couche cornée et une
partie de l’épiderme.
– Moyen: il provoque une destruction totale de l’épiderme et totale
ou partielle du derme papillaire.
– Profond: il induit une destruction totale de l’épiderme et du derme
jusqu’à la couche réticulaire moyenne.
L’efficacité du peeling dépend de multiples facteurs, comme la
connaissance de la substance chimique employée, les
caractéristiques de la peau (phototype, épaisseur, patrimoine
ethnique, hypersensibilité…), la formule de chaque substance
(concentration, pH…), temps de contact, etc.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *